samedi 14 avril 2018

Envol à plumetis !

Hello les filles !

Puisque le printemps semble enfin s'installer en Lorraine, il va falloir penser à remiser les gros pulls en haut du placard pour ressortir les petits tops vaporeux, les chemises légères et les chaussures décolletées !

L'occasion de faire le tour de son dressing de saison, de ranger, de trier et pourquoi pas de l'agrémenter de nouvelles pièces cousues main !

Si j'ai quelques projets couture sympathiques pour les semaines à venir, je n'avais pas eu jusqu'à présent de véritable coup de coeur patron dans les collections de printemps.

Puis j'ai croisé cette jolie chemise ample dans un style bohème, décontracté sur instagram...
J'ai fait quelques recherches sur le modèle, je l'ai croisé dans différentes étoffes et j'ai complètement craqué sur les versions plumetis.
J'avais justement en stock un coton léger bleu ciel à plumetis (soldes hiver Buttinette) qui attendait son heure !

Envol, L'un des derniers patrons d'atelier Scämmit est une blouse pleine de jolis détails : col enforme, petites fronces ici et là, empiècements, bracelet de poignet...
Les finitions sont parfaites : coutures anglaises pour le corps et les manches et empiècement dos en fourreau pour ne laisser aucune couture apparente.
Son ampleur lui confère un petit look bohème et romantique qu'on associera facilement à un jeans ou un short.

Qui dit jolis détails et finitions au top dit forcément un modèle un peu technique à réaliser. Envol est un patron de niveau avancé mais grâce au pas à pas en vidéo, aucun souci !
Comme à mon habitude, j'ai coupé mon patron en taille 40 aux épaules et 38 ensuite. Vu l'ampleur de la blouse, je pense qu'un simple 38 aurait été suffisant en largeur.
En plus du col et des pattes de boutonnages, Envol comprend de plein de petites fronces sous l'empiècement dos, sous les empiècements obliques du devant et au niveau bracelets de manches. Pour un joli rendu, il convient d'être minutieux dans la répartition des fronces.
Mon coton souple et doux et l'ampleur de la chemise en font un vêtement très confortable.

Au niveau du tissu, privilégiez un tissu assez fin pour un joli tombé mais aussi et surtout un tissu qui marque le pli ce qui vous simplifiera grandement la couture !
Malgré quelques points assez techniques, la blouse envol est un plaisir à réaliser. Le rendu est super mignon, les finitions au top...ce genre de séance couture, on en redemande !

                        Blouse envol Atelier Scämmit (du 34 au 48) 
              10 euros en version PDF - 15 euros en version pochette
            Marges de couture incluses
              Niveau : Avancé
            Tissu : 1,50m de coton fin plumetis en 38/40
               Fournitures : Thermocollant tissus légers, 5 boutons du stock
           Vidéo explicative ICI ou sur la chaîne Youtube de la marque
          Mes modifs : aucune !


Bon week-end !




jeudi 5 avril 2018

Ma cannelle à carreaux.

Hello les filles !

Alors que les miasmes post hivernaux consentent enfin à me laisser en paix, c'est le teint blafard et le mouchoir à portée de main que j'ai profité d'un vague rayon de soleil pour foncer prendre quelques photos en extérieur.
J'ai honteusement soustrait ma mini photographe à l'appel pressant de son combo fétiche : canapé/tablette pour lui coller le reflex entre les mains et l'entraîner prendre un bon bol d'air.

C'est une petite veste toute simple que je me suis cousue cette semaine ! En même temps, le neurone, un chouilla ankylosé par la fièvre n'était pas au top de sa forme, alors mieux valait miser sur une valeur sure.
Vous connaissez la veste Cannelle ? Ce petit modèle de Christelle Beneytout a tout pour lui. Une allure à la fois féminine et décontractée et une simplicité de réalisation déconcertante.

Le patron pdf se compose de peu de pièces, les explications sont claires, parfaitement détaillées et du coup bien adaptées aux débutants.
Deux bonus sont proposés avec le patron : des idées de hacking ainsi que des conseils pour coller à toutes les morphologies.

Par contre, Cannelle requiert impérativement un tissu extensible.
Une maille, un molleton fin ou un jersey milano conviendront parfaitement à ce modèle. Quand à l'assemblage : la surjeteuse est toute indiquée !

Pour ma version de Cannelle, j'avais envie d'un tissu à carreaux, pas trop fluide.

Pas facile de juger de la tenue d'un tissu commandé en ligne, j'ai donc atterri chez Mondial Tissu mes mesures en main....et là....Rien ! Que dalle ! Nada ! Pas le moindre lainage à carreaux extensible.

J'ai finalement jeté mon dévolu sur une sorte de jacquard en coton épais. Joli, certes, mais pas du tout extensible ! J'allais devoir adapter un patron près du corps, prévu pour un tissu à 40% d'élasticité à mon jacquard coton !
J'ai simplement ajouté deux tailles au niveau des épaules jusqu'au dessous de la poitrine à mes pièces devant et dos et puisque les manches étaient réputées très serrées, je leur ai ajouté 3 tailles en largeur tout en modifiant légèrement l'emmanchure.
Dans le carnet explicatif qui accompagne le patron, Christelle explique comment modifier la largeur des manches, ce que je ferai même si je couds Cannelle dans un tissu extensible car elles sont vraiment très étoites.
J'ai cousu la version A (Col plié en deux) J'ai réalisé les raccords de carreaux côtés entre mes pièces devant et le dos et également respecté la continuité du motif entre les deux devants.
J'ai assemblé ma veste à la machine puis surjeté mes coutures.
Malgré son épaisseur et son effilochage intempestif, ce tissu se travaillait facilement.

En prenant mon temps, Cannelle a été cousue en 3 heures environ (hors assemblage pdf et découpes)
Après essayage, j'ai décidé de raccourcir un peu ma veste. Elle arrive ainsi au niveau des hanches, c'est la longueur idéale pour moi qui ne suis pas très grande.

Et voilà ! un petit modèle simple et rapide à coudre ! Cannelle est un basique à avoir dans sa patronthèque !
Si une version en milano noir donnera un petit gilet féminin et passe partout, la même version en maille imprimée donnera une veste un peu chic !
Je suis plutôt contente de ma veste à carreaux, je peux la porter aussi bien de façon habillée que décontractée, elle est pratique et confortable.
Quand à ce patron : un best c'est certain, je compte bien le coudre à nouveau prochainement.


Veste Cannelle (Christelle coud) en pdf 6,90 euros (du 32 au 52)
Niveau : moyen
Tissu : 2m d'un tissu extensible à 40%
Mes modifs : Veste raccourcie et adaptée à un tissu non extensible


Bonne fin de semaine !





vendredi 30 mars 2018

Le petit sweat mode : Fenna

Hello les filles !

Aujourd'hui, je vous présente le nouveau sweat plébiscité par ma mini !

Fenna c'est un sweat à chevrons tiré du magazine La Maison Victor (Janv/Fevr 2018) J'avais rapidement passé en revue les modèles de ce numéro dans mon supermarché à sa sortie mais rien n'avait vraiment retenu mon attention.
Puis, il y a quelques jours, une amie me l'a prêté pour que j'y jette un coup d'oeil, c'est en compagnie de fifille n°2 que je l'ai feuilleté à nouveau.
Et là...gros crush de la demoiselle pour le sweat Fenna !
Je n'avais pas de cousette en cours, j'avais la demoiselle sous la main pour les essayages....Allez, direction le stock de tissus pour essayer de trouver de quoi réaliser ce fameux sweat !

Dans la version présentée, Fenna nécessite 4 tissus différents. Je n'avais pas suffisamment de choix dans mes molletons, en revanche, j'avais plusieurs jerseys épais.
J'ai sorti les coupons dont les tonalités pouvaient s'harmoniser et la miss et moi avons fait notre choix !
Un jersey noir uni pour le bas du sweat, un jersey noir à motifs pour le haut et pour les bandes contrastantes : un molleton bouclette gris à paillettes et un polaire fin !
J'ai coupé le modèle en 34/36 pour le XS/S de Mademoiselle, Je le voulais un peu plus loose que sur la version de présentation (La miss ayant poussé comme un champignon ces derniers mois, je suis un peu lassée de devoir régulièrement renouveler sa garde robe alors que les vêtements ont été à peine portés !)
Et pour ce qui est de mes modifs ?  L'encolure ! le patron prévoyait une encolure assez évasée (sur parmenture). Je suis restée dans l'esprit sport du modèle en la remplaçant par une encolure ronde en bord côtes. (j'ai allongé les 2 hauts de manches, le haut dos et le haut devant de 2 cm lors de la découpe pour obtenir un ras de cou)
Les manches étaient un peu longues, je les ai recoupées avant la pose des poignets en bord côte.
Houlà ! C'est en regardant ma photo que je me rends compte qu'une petite rose du tissu supérieur a eu la bonne idée de tomber pile dans le creux du V, ça donne une impression de vilain défaut, bon, pas d'affolement, c'est une fleur !

D'un niveau 3/4, ce sweat ne m'a pas paru compliqué à coudre. J'appréhendais un peu la mise en place des bandes et leurs raccords mais les repères sur le patron sont efficaces et avec un peu d'attention, les pièces se placent impeccablement !
J'ai bâti le montage des raglans avant de piquer pour que mes raccords de bandes d'épaules tombent le mieux possible.
Quand au V du devant et dos, que je regardais en biais sur le modèle, pas de souci ! les explications sont claires, il suffit de bien reporter ses repères !
Si au départ je n'avais pas accroché sur ce modèle, je reconnais que les bandes lui apportent une jolie allure et un style sympathique !
Mademoiselle est ravie !

Modèle : Pull Fenna (La maison Victor Janv/Fevr 2018) du 30 au 48
Niveau 3/4
Mes Modifs : col rond en bord côte avec allongement des hauts devants et hauts manches de 2 cm pour un rendu moins évasé.


Bonne fin de semaine !