Fourni par Blogger.

Paris, la salopette chic !

 Hello !


 J'ai envie d'une salopette depuis des lustres mais j'avoue que l'effet sac à patates me freine un peu ! Sur ce coup là, fifille n°2 m'a devancée puisqu'elle m'a demandé de lui coudre un modèle de salopette assez original...


Ma réaction à chaud devant la photo de présentation du patron sur le magazine fut assez catégorique : " Qu'est-ce que c'est que cette horreur ? " Mais il fallait comprendre que la copine qui a des tenues trop cool avait une salopette de ce genre et que c'était trop stylé ! ...Ah ouais ?  


B'en vous savez quoi ? Elle m'a bluffée ma mini, car je dois avouer qu'en fait, elle est plutôt chic la salopette moche ! 



Paris est un pantalon /salopette issu du magazine La Maison Victor de Janvier/Février 2019.
Elle est d'une difficulté moyenne 2/4 et se coud dans un tissu fluide pour un joli rendu de sa forme large au niveau des jambes.

L'ado était tellement enthousiaste à l'idée cette salopette qu'elle m'a accompagnée chez Mondial tissus et a choisi un tissu qui convenait parfaitement à cette réalisation : une sorte de gabardine ? double crêpe ? Bref un tissu non extensible mais ayant de la tenue et une belle fluidité (et qui ne froisse quasiment pas c'est un gros plus !)
Le modèle préconisait 1,90 mètres de tissu pour la taille 36. J'ai pris 1,60 m et ce fut juste mais suffisant.



Sur la photo du magazine, le pantalon arrive au niveau des hanches, ce qui n'est pas super flatteur ! J'ai alors décidé de remonter la taille de 3 cm et de réduire d'autant la longueur des bretelles.

Les parties devant et dos ont donc été allongées de 3 cm sur le haut. 
Quand à la longueur du pantalon, je l'ai réduite de 7 cm ( pour ma mini qui mesure 1,65 m environ)  en retirant 3 cm au milieu cuisse et 4 cm mi-mollet (facile, il suffit de faire un repli sur votre patron papier !


La réalisation de la salopette se fait facilement, les explications sont parfaites. Le seul point un chouilla technique concernera la pose de la fermeture invisible mais avec le pied adéquat sur votre machine, ça se fera facilement.

Les explications de la Maison Victor conseillent de thermocoller certaines pièces, ce que je n'ai pas fait puisque mon tissu avait de la tenue.


Une ado qui consent à faire quelques photos à peine rentrée du lycée et qui fait l'andouille, c'est plutôt bon signe ! 

Le souci majeur durant cette cousette était justement que je n'avais pas la demoiselle sous la main pour les essayages (elle est interne) et avec ce type de vêtement, l'essayage est crucial ! 

Nous avons sensiblement la même taille mais avec des morphologies assez différentes donc pas évident !  Bon, j'ai essayé sur moi en laissant une marge de manoeuvre pour pouvoir ajuster sur la miss le week-end venu.

La bonne surprise fut qu'à part la taille à reprendre sur un bon centimètre, tout tombait parfaitement !

Et puisque ma mini mannequin est rarement fan des séances photos, j'ai donné de ma personne pour vous présenter la salopette portée différemment :


Si mademoiselle la porte avec des converses plateforme ou des babies à grosses semelles, j'ai pour ma part sorti les talons du placard (juste pour la photo hein !). 
Pour le haut, j'ai hésité entre les deux pièces qui s'accordent plutôt bien avec ce genre de vêtement : un pull près du corps ou une chemise.


La salopette est confortable, les bretelles sont bien ajustées et ne tombent pas. Une pince poitrine verticale depuis le bas de la bretelle permet de suivre les courbes et de féminiser le modèle.


Même si je ne suis pas adepte de ces formes larges, je dois avouer que ce patron a un vrai potentiel. Le rendu est bien plus joli que ce à quoi je m'attendais et pour un niveau de couture très accessible.


Si je devais modifier quelque chose pour une prochaine version, je crois que je remonterais la ligne de taille d'un centimètre supplémentaire afin de pouvoir cintrer de façon plus prononcée le haut du pantalon et la ceinture.


 Au final, je suis agréablement surprise du rendu de ce patron qui pourtant, ne m'inspirait pas du tout au départ. 

Quand à la mini, elle la portait ce matin pour partir au lycée !



                                             Modèle : Salopette Paris - La Maison Victor ( janv/fevr 2019)
                                                                               Niveau : 2/4

       Fournitures : 1,60 de tissu pour pantalon fluide mais avec de la tenue, 1 fermeture éclair invisible.

                            Mes modifs : taille remontée de 3 cm. Partie basse raccourcie de 7 cm environ.

                                                         Mon avis : un joli modèle, simple à coudre.





                                                                  Bonne semaine à vous !




                                       

6 commentaires

  1. J'adore. Je trouve que c'est un modèle très original mais sobre et avec beaucoup d'allure. Ta mini et toi la portez à merveille.

    RépondreSupprimer
  2. Mais elle magnifique cette salopette et divinement portée, je ne l' avais même pas trop remarquée dans le magazine, mais vous venez de me motiver : je me lance pour ma petite fille pour un de ses cadeaux de Noël.
    Bravo pour cette réalisation et cette inspiration .
    Passez de belles fêtes et à bientôt.

    RépondreSupprimer
  3. Franchement, cette salopette est magnifique. Elle a un réel potentiel de chic féminin et en même temps de staïle et de modernité. Belle réussite.

    RépondreSupprimer
  4. Jalyla
    Très joli modèle chic, parfaitement bien réussie cette salopette. Dans le Burda de novembre il y a une robe chasuble patronnée sur le même principe de bretelles qui me fait de l'œil

    RépondreSupprimer
  5. Comme quoi, un regard extérieur peut parfois nous faire changer sur nos à-priori sur un modèle. Cette salopette est ravissante et divinement bien portée par les deux tops modèles ! Bravo !!!

    RépondreSupprimer
  6. Elle est originale cette salopette, et c'est vrai qu'elle rend bien. Fifille a bon goût.

    RépondreSupprimer

Vos avis, questions, impressions...Je vous écoute !

Pour publier un commentaire :

- Saisir votre texte dans le cadre.
- Sélectionner Nom/URL dans le menu déroulant et compléter (ou utiliser votre compte google)
- Publier !