dimanche 18 décembre 2016

Bibis again !

Ma première série de chapeaux, réalisée il y a de ça quelques semaines avait été pour moi un super moment couture (voir).
Sitôt sortis de l'atelier, les chapeaux avaient été auscultés, tripotés et avidement zieutés par les copines, c'est donc encouragée par cet accueil positif que je me suis lancée dans une seconde série.

Mais avant de vous présenter mes derniers couvre-chefs, je ne résiste pas à l'envie de vous parler d'un grand changement dans l'atelier qui risque bien de révolutionner mes cousettes à venir....
J'ai changé de machine à coudre !
Noël fut un prétexte, mais j'avoue que je cogitais la chose depuis un moment. Ma Brother adorée ayant passé la majorité de son temps dans son carton au profit de mon increvable Singer Mélodie ces derniers mois.
Alors, certes elle était géniale ma Brother, c'est grâce à sa simplicité d'utilisation, à son maniement tout en douceur que j'ai cousu mes premiers vêtements, que j'ai pu gagner en assurance et que j'ai pris plaisir à évoluer en couture. Pourtant, aussi polyvalente soit-elle, j'ai vite été confrontée aux limites de ma DS 140. La voyant peiner sur les épaisseurs, je l'utilisais de moins en moins, surtout depuis le début de l'automne ou molletons et polaires avaient remplacé les cotonnades et viscoses estivales.

Changer de machine ? oui mais je voulais une machine de guerre : Jolie, précise, silencieuse mais robuste, polyvalente et qui puisse avaler des épaisseurs sans broncher, ajoutons à cela qu'elle devait être fiable, pratique à utiliser, avec un éclairage digne de ce nom et tant qu'à faire, offrir plein de possibilités que je n'avais pas avec ma Brother. Quelques gadgets de geek étaient également les bienvenus.
J'ai donc écumé le web à la recherche du saint graal.
C'est alors je suis tombée en pâmoison devant un modèle : elle avait tout ! ....hum...même le prix d'ailleurs.
Une promo a finalement achevé de me décider et Colette est entrée dans ma vie de couturière
Une jolie Pfaff expression 3.5 double entrainement....elle est chouette Colette !
Je l'apprivoise petit à petit, mais son maniement reste relativement simple et intuitif. Je me suis maintenant détachée de la notice d'utilisation et je m'éclate vraiment, les possibilités de cette machine sont juste incroyables. De plus le double entrainement pfaff est d'une efficacité redoutable sur les épaisseurs.
Je l'utilise actuellement pour la confection d'une chemise et j'apprécie pleinement ses fonctionnalités.

Je reviendrai certainement sur ses possibilités dans les articles à venir (je risque même de vous bassiner avec ma machine !)

Retour à nos bibis et à cette fameuse seconde série !
Pas de vraies nouveautés au niveau des formes si ce n'est une recherche autour du chapeau à bord ! Tout est parti de ma cousine (elle me donne toujours de bonnes idées, me fait part de ses avis constructifs, j'adore !) l'idée de base était un chapeau de forme borsalino.

J'ai taillé dans mes chutes de polaire pour pondre ce premier essai :
Le patron est au point, restera à l'affiner pour les versions futures.

Puis un ensemble toque/tour de cou qui je l'avoue est mon preferé !
Du polaire noir, un chouette velours d'ameublement à pois et de la fourrure synthétique. La fourrure m'a donné du fil à retordre, elle n'était pas du genre coopérative mais je trouve le rendu final vraiment sympa.

Je n'avais pas encore fait de chapeaux pour les petits ! J'ai trouvé ce modèle de bonnet par hasard dans le magazine tendances couture Simplicity N°23, le magazine proposait également les versions grenouille et singe mais j'ai craqué pour la version chat :

Enfin, deux chapeaux de forme toque plissée :
Le premier bordeaux (oui cette couleur impossible à rendre en photo qui semble rouge est en fait un joli bordeaux clair, idem pour le bonnet chat) un bordeaux et noir donc, avec rebord en velours.
Le second violet et noir avec le rebord en velours également.
Une petite fleur pour la touche de style et d'originalité et hop ! voici les chapeaux portés :
Merci à fifille n°1 de m'avoir prêté sa tête pour l'occasion !
Cette fois, je range mes tissus polaires et je m'attaque à une couserie cadeau de Noël !

Bonne semaine.


11 commentaires:

  1. Très beaux modèles et tu vas pouvoir t'éclater avec ta nouvelle protégée. Elle a le même nom que ma maman... qui était couturière avant de devenir infirmière.
    J'aime beaucoup ta fleur, elle donne un beau relief.
    Bons préparatifs et Joyeuses Fêtes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jolie coincidence ! Merci pour ton petit mot et joyeuses fêtes !

      Supprimer
  2. Superbe série, gros coupe de coeur pour les 2 derniers, et très bien portés, forcément ...

    RépondreSupprimer
  3. Moi qui ne suis pas "chapeaux", j'apprécie beaucoup tes réalisations.Quel beau travail! J'aime bien les 2 derniers avec une préférence pour celui porté par ta fille pour le choix des couleurs. Et bien sûr,je craque pour les bonnets chats. Je crois que j'ai la revue. Quel est le degré de difficulté pour confectionner ces bonnets? J'ai une petite fille qui serait sans doute ravie si je lui en faisais un.
    Je te souhaite de passer de très bonnes fêtes de Noël.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! pas de souci, les petits bonnets sont simples à réaliser, les explications sont claires, rien à redire sur ce modèle. J'ai juste ajouté un peu de rembourrage dans les oreilles pour leur donner de la tenue et utilisé des pressions kam pour les yeux.
      Bonnes fêtes !

      Supprimer
  4. très jolis et très sympa cette série de chapeaux :-D

    RépondreSupprimer
  5. Tes chapeaux sont juste magnifiques : gros coup de cœur pour le dernier !!!
    Bises et douce semaine ...
    Sara

    RépondreSupprimer
  6. Coucou
    Sublimes, je les adore tous
    Bravo à toi
    Bizz et bonnes fêtes de fin d'année
    Val

    RépondreSupprimer
  7. J'adore!!! La toque avec son tour de cou sont mes préférés!
    je garde la référence de ta MAC (j'attends des nouvelles quand tu l'auras un peu plus utilisée), car je trouve moi aussi que ma Brother est limitée, surtout pour la couture des épaisseurs! Après tout, ce que j'ai gagné au marché de Noël pourrait être investi dans une machine!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que la machine est à la base de toutes nos réalisations, alors mieux vaut bien la choisir ! Pour le moment après une quinzaine d'heures d'utilisation, que du bonheur avec la pfaff ! On verra ce que ça donne sur la durée et sur différents types de coutures. J'y reviendrai sur le blog. Bonnes fêtes !

      Supprimer

Vos avis, questions, impressions...Je vous écoute !

Pour publier un commentaire :

- Saisir votre texte dans le cadre.
- Sélectionner Nom/URL dans le menu déroulant et compléter (ou utiliser votre compte google)
- Publier !