dimanche 25 septembre 2016

Brèves d'atelier #1. Ma machine a besoin d'aide !

Toutes les couturières ont connu le stress d'une machine indisciplinée qui choisit précisément un moment de concentration intense pour pondre d'abominables bouclettes agrémentées tant qu'à faire de points sautés !
D'autres symptômes tout aussi sympathiques peuvent également apparaître : fil qui casse, points irréguliers...

Un ré-enfilage suivi d'une inspection rapide est généralement la première étape avant le juron intempestif !
On se calme ! Nul besoin d'incendier la machine rebelle ni de la jeter par la fenêtre, ces petits désagréments peuvent dans la plupart des cas être facilement solutionnés et même évités.
Il y a quelques mois, j'ai ainsi récupéré une machine à coudre Singer des années 90 souffrant de ce mal étrange. "Elle fonctionne mais déconne complètement, le point saute et fait des boucles dessous" me dit son ancienne propriétaire.

J'avais déjà restauré quelques machines auparavant, je savais qu'avec avec de tels symptômes, je ne prenais pas beaucoup de risques.

"Viens avec moi cocotte, je vais te remettre sur pied" !


Allez, je profite de l'occasion pour vous détailler en images l'entretien d'une machine mécanique classique !
Nettoyage/graissage/réglage.

Première étape (a effectuer régulièrement), retirer la plaque d'aiguilles et démonter le logement canette. Le nettoyer soigneusement ainsi que les griffes d'entrainement à l'aide d' une brossette souple.(fibres de tissus, morceaux de fils, restes d'aiguilles cassées se nichent là dessous et nuisent au bon fonctionnement de la machine)
Pour certains modèles antérieurs (Singer starlet ou sérénade il existe un point de graissage au fond du logement canette, y mettre une goutte d'huile de vaseline, avant de remonter)

Seconde étape (à effectuer de temps en temps) : nettoyer et graisser le mécanisme de la tige d'aiguille et du pied presseur. Déposer une goutte d'huile sur chaque point de graissage ainsi que sur les parties en mouvement tout en actionnant le volant manuellement.
Utiliser toujours une huile spéciale machine à coudre (huile de vaseline) qui évitera les dépôts et assurera une lubrification optimale de la machine.

Etape 3 : (à faire occasionnellement ou en cas d'usage intensif) Nettoyer puis retirer les éventuels résidus de graisses anciennes sur le mécanisme au dessus de la machine et très délicatement sur celui du dessous.
Graisser ensuite de la même façon (points de graissage puis pièces métalliques en mouvement tout en actionnant doucement le volant)
Euh...un avis de la spécialiste moustachue ?

Etape 4 : réglages ! Une fois la machine remontée, faites des essais de points sur un morceau de tissu, en point droit puis en point zigzag.
Réglez la tension du fil supérieur de façon à ce que vos points soient aussi réguliers dessus que dessous, ils ne doivent pas tirer ni être trop lâches, même opération pour le zig zag.
C'est en général suffisant mais il est parfois nécessaire d'ajuster également la tension du fil canette (une ou deux petite vis sur le devant du boitier canette)

On profite de cet entretien pour offrir une aiguille neuve à notre machine (spécifique à votre marque, ou d'une marque connue, fuyez les aiguilles standard vendues en supermarché !)

Et voilà !
Après avoir remplacé l'étrier de maintien de la bobine et un guide fil manquant puis astiqué l'extérieur,  ma machine était remise à neuf !
Le mécanisme tourne comme une horloge et les points sont parfaits.
Une machine de ces séries réputées increvables, elle restera dans l'atelier et secondera ma Brother pour les travaux en épaisseur (sacs, accessoires...)
Parce que si ma machine habituelle (Brother électronique) souffre sur les épaisseurs, cette bonne vieille Singer mécanique équipée d'une aiguille jean's n'en fait qu'une bouchée !

Hop ! Pour allier l'utile à l'agréable et tester les capacités de ma Singer, je lui ai cousu une housse de protection.
Tissu molletonné, vinyle, simili cuir molletonné...beaucoup d'épaisseurs dans les coutures latérales et la Singer n'a même pas peiné, un char d'assaut cette machine !

J'ai habillé la housse d'un flex au nom de la machine, elle peut maintenant se pavaner dans l'atelier !

Quelques conseils utiles en complément de l'entretien de votre machine :

- Choisir toujours un fil de qualité (Gutermann, dmc...) super important, on sous estime souvent l'importance de la qualité du fil, mais ça change tout !
- Utiliser le même fil pour la bobine et dans la canette.

- Avoir une aiguille en bon état (une aiguille émoussée et le point s'en ressentira)
- Choisir des aiguilles de qualité et adaptées à sa machine. (pas d'aiguilles standard de grande surface !)
- Adapter l'aiguille au tissu à coudre (70 pour tissus fins, 80 pour tissus moyens, 100 pour tissus épais, aiguille jersey, aiguille jean's...)

- Eviter les canettes "standard" utiliser des modèles propres à sa machine.

- Régler la tension du fil en fonction du tissu.

Pour toutes les machines, nettoyer régulièrement le logement canette.

Attention, pour l'entretien des machines électroniques, se reporter aux instructions du fabricant. Certaines marques déconseillent le graissage, d'autres préconisent un graissage de la tige d'aiguille /pied presseur uniquement.

J'espère que cet article et ces quelques conseils pourront vous être utiles.

Bonne semaine !



6 commentaires:

  1. bravo pour cette remise en état
    il y a qq annees que j'envisage d'en prendre une en pension
    bien plus costaud que celles de nos jours
    merci à toi pour cette démo qui rendra service à beaucoup de couturières
    belle semaine

    RépondreSupprimer
  2. super article très instructif, merci d'avoir pris le temps de faire cela !

    RépondreSupprimer
  3. D'accord avec toi: La bonne vieille machine mécanique est tout terrain! C'est pour ça que moi aussi j'ai conservé ma vieille première machine!
    En tout cas, tu as bien bossé, et merci de nous rappeler tous ces conseils qu'on oublie parfois (j'avoue je ne nettoie pas assez souvent!).

    RépondreSupprimer
  4. oh alors là merci beaucoup, car ma machine me fais des p'tits trucs pas bien beaux que je suis obligée de défaire GRRRR, et je vais donc faire un bon nettoyage, surtout au niveau de la canette!!!!!!
    merci encore!!!!
    Val

    RépondreSupprimer
  5. Coucou
    et bravo pour cet article et cette remise en état !
    un petit rappel ne fait pas de mal
    on a vite fait d'oublier tous ces petits gestes et nettoyages qui permettent à nos MAC de mieux fonctionner.
    Bizz
    Val

    RépondreSupprimer
  6. Voilà un article intéressant! On est souvent démunies face aux sautes d'humeur de nos machines. Merci pour tout ces conseils.Et,sais-tu que tu me donnes envie de faire les brocantes pour trouver un de ces petits bijoux !A bientôt.

    RépondreSupprimer

Vos avis, questions, impressions...Je vous écoute !

Pour publier un commentaire :

- Saisir votre texte dans le cadre.
- Sélectionner Nom/URL dans le menu déroulant et compléter (ou utiliser votre compte google)
- Publier !