samedi 13 février 2016

Singer 28k, coup de jeune pour une ancêtre !

Ceux qui me suivent par ici commencent à me connaitre : j'aime bricoler, coudre, restaurer, peinturlurer et, les années passant, mon penchant pour les objets anciens, ne fait que s'affirmer.

Toutefois, loin de moi l'idée de collectionner les vieilleries, mais j'avoue qu'au détour d'un nettoyage, d'une restauration, retrouver l'âme d'un joli meuble ou d'un objet centenaire me procure une vraie satisfaction.

C'est ainsi qu'il y a quelques semaines, je me vis proposer une machine à coudre ancienne ! Bien que sensible au charme de l'ancêtre, j'hésitai. Je ne savais pas trop ou la caser, je ne voulais pas surcharger mon coin atelier...
C'était sans compter sur la force de persuasion de ma voisine : "si tu ne la prends pas, je la colle sur le trottoir !"
Hein ? coller mamie sur le trottoir ? pikoi encore ! Je sauvai donc mamie de son funeste destin et l'entreposai près de mon bureau le temps de m'atteler à sa restauration !
Première étape : en savoir plus sur ma machine, je n'avais aucune indication tant au niveau du modèle que de l'age de ma Singer.
Le numéro de série me permit de dater la machine et grâce à des passionnés de machines anciennes, je pus obtenir toutes les infos dont j'avais besoin.

Mamie avait vu le jour en 1912 en Ecosse, c'était un modèle 28k à navette vibrante au décor victorien.

Je trouvai la notice d'utilisation d'époque sur internet et commandai une pièce qui me manquait.

Un coup d'oeil sur la machine avant restauration :
C'est sous la surveillance de miss moustachue que je chaussai mes gants et commençai le décapage de la table pendant que les pièces métalliques que j'avais pu démonter baignaient dans une mixture nettoyante et désoxydante.
Le couvercle était assez abîmé, après recollage, clouage, rebouchage puis ponçage, je n'avais pas d'autre choix que de le peindre.
Une fois la table vernie (3 couches de vernis aspect ciré chêne clair) je remis en place les pièces métalliques nettoyées et ponçai le pietement en fonte avant l'étape peinture.
Une couche de peinture pour métal noire, un effet doré vieilli (bidouille maison) sur les inscriptions et ma machine avait déjà bien rajeuni !
Je finis avec des retouches à la peinture métallique noire sur les bords abîmés de la base de la machine, comblai quelques écailles de peinture et graissai abondamment la vieille mécanique.
Un coup de polish voiture pour magnifier la carrosserie de mamie, de nouveaux boutons pour les tiroirs et....
Elle a plutôt bonne mine la centenaire !
Pas mal d'huile de coude mais je suis contente du résultat ! La machine a conservé son charme tout en s'accordant à une déco plus contemporaine.
Mais mamie ne se contente pas d'être un simple objet de déco !
La navette manquante a été reçue, mise en place et après quelques réglages :

Elle ronronne comme dans ses jeunes années !

Quelques infos et liens utiles si vous restaurez une machine ancienne :

La 28k peut être équipée d'aiguilles universelles actuelles 130/705
Elle est équipée (tout comme la 27k) d'une navette vibrante (vibrating shuttle) de reférence 8327.

Vous pourrez dater votre ancienne Singer à partir de son numéro de série : ICI
Une foule d'infos techniques très utiles chez Callisto ICI
Techniques et de belles restaurations  ICI


Bon week end ! 


10 commentaires:

  1. elle est absolument merveilleuse...Je rêve d'en posséder une un jour :-)

    RépondreSupprimer
  2. Tu as fait un travail magnifique, bravo!

    RépondreSupprimer
  3. Excellent travail comme d'habitude. Si je viens te voir tu peux me rajeunir aussi ???
    Au retour de vacances il y a 4 ans j'ai récupéré une Singer en excellent état. Je n'ai donc rien eu à faire dessus à part l'utiliser.
    Bon dimanche.

    RépondreSupprimer
  4. Un boulot fabuleux mais le résultat est magnifique ! Retour en arrière aussi pour moi, qui ai passé toute mon enfance à fouiller sans relâche (enfin, presque), les tiroirs de la même machine, ladite appartenait à ma mère. Je ne sais pas ce qu'elle est devenue lors de leur déménagement il y a plusieurs années ... C'étaient des souvenirs un peu enfouis, merci de les faire ressurgir ...

    RépondreSupprimer
  5. Coucou
    et bravo pour ce très beau travail de restauration
    il aurait été dommage laisser cette merveille sur un trottoir
    je regrette de ne pas avoir eu la possibilité de garder celle de ma grand mère !
    bizz
    val

    RépondreSupprimer
  6. Top ce relooking !!
    Bisous
    Anne

    RépondreSupprimer
  7. Elle est magnifique : j'adore !!!
    Bizzzz et douce soirée à toi ...
    Sara

    RépondreSupprimer
  8. heureuse du résultat contente d'avoir insiste 'autant plus que cette machine me tenait a cœur du fait de ses ouvrages pendant la guerre lors de la confection de parachutes servant aux militaires
    il lui restait son âme tu lui a redonné la vie ;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;MERCI

    RépondreSupprimer
  9. bonjour, vous faites un travail vraiment remarquable. vous avez de l'or dans les mains. bravo a vous.

    RépondreSupprimer
  10. Mais tu es une incroyable bricoleuse !
    Cette MAC est toute belle restaurée comme ça !
    Mon mari qui a vu ton blog ouvert en a profité pour admirer ton travail.
    Cela va peut-être me le booster pour retaper les 2 que j'ai....................
    Sinon, tu habites loin de chez moi ?!.........
    Je plaisante !

    RépondreSupprimer

Vos avis, questions, impressions...Je vous écoute !

Pour publier un commentaire :

- Saisir votre texte dans le cadre.
- Sélectionner Nom/URL dans le menu déroulant et compléter (ou utiliser votre compte google)
- Publier !